Presse

“D’une qualité exceptionnelle…une virtuosité réelle… un prodigieux musicien. Jay Gottlieb, un pianiste au-dessus de tout soupçon… Soliste éblouissant, on se doit de saluer la performance de Jay Gottlieb. On entend la musique couler de source à travers un flux qui commence au ras des notes pour finalement gagner des sphères d’une rare spiritualité: il va jusqu’au bout de tout ce qu’il joue… interprète et médium. Le pianiste rend irrésistible la page…fluide, somptueux, fine, intense, des moments de mystère et de jubilation. Incomparable Jay Gottlieb.”
- LE MONDE

“Le pianiste américain transcendant, Jay Gottlieb… une technique prodigieuse, une intelligence musicale exceptionnelle et un tempérament de feu. Un des artistes les plus étonnants que j’aie entendu depuis longtemps.”
- LE MATIN DE PARIS

“Il est des musiciens qui dépassent le simple virtuosité pour atteindre à cet espace fragile, sensible, indicible de l’essence. Un espace auquel on ne peut parvenir par l’unique intelligence du texte, qui ne peut s’expliquer ni en termes analytiques, ni en termes techniques. Un espace que l’on ressent s’ouvrir à l’écoute, qui force l’évidence, nous émeut, nous convainc que la musique est ici présente, sans fard ni affectations, sans mensonge ni esbroufe. Jay Gottlieb est de cette race de musiciens… Jay Gottlieb y est magnifique, dominant son sujet… une immense virtuosité, poésie… rigoureux… parfaitement libéré… Son toucher est d’une précision sans nom, son phrasé d’une étonnante clarté, et quelle souplesse! Magistral.”
- DIAPASON

“Gottlieb est sans aucun doute l’une des plus fortes personnalités du piano actuel… Jay Gottlieb donne beaucoup de vie à ces pages. Il ose des couleurs, des nuances, sans perdre le fil de son propos ni se laisser piéger par la mécanique du geste: il interprète, au sens fort… Jay Gottlieb joue ici avec une précision et un sérieux imperturbables et sait tirer de ce piano des sonorités inouïes et mystérieuses. Gottlieb se complaît à en faire découvrir la vertigineuse profondeur… Jay Gottlieb s’en donne à coeur joie et réalise une vraie prestation d’artificier qui ne se paye ni de facilité ni de vaine virtuosité. Exemplaire!”
- TELERAMA

“S’il y a peu de véritables monuments dans la musique d’aujourd’hui, Jay Gottlieb en est un. Avec un beau programme, le pianiste donna la preuve de son immense talent. Une interprétation à la fois profonde et pleine de grâce, Gottlieb devenant l’espace d’un instant un démiurge auréolé de la figure mythique de Liszt…Jay Gottlieb en offre une interprétation remarquable, sans craindre d’en perdre le sens mystique et l’architecture inattendue. Il déploie dans cette musique des couleurs que l’on n’entend guère chez d’autres. Jay Gottlieb offre une admirable leçon de simplicité et de beauté sonore…une science du détail et de la respiration…finesse et spontanéité…Il faut écouter la maîtrise qu’il a du rythme et de la mélodie, où chaque note, chaque accord révèle sa propre intensité…Un pianiste inspiré, attentif à un espace où tout est musique…La musique semble jaillir de sous ses doigts comme si c’était la première fois qu’on la jouait, toujours aussi neuve, toujours aussi vive…Transcendant.”
- LE MONDE DE LA MUSIQUE

“Le pianiste Jay Gottlieb: superbe… en possession d’une solide technique… Remarquablement interprété par Jay Gottlieb… L’incomparable piano de Jay Gottlieb, magnifiquement musicien… Un génie irréductible à un seul genre.”
- LE FIGARO

“Jay Gottlieb, un pianiste exceptionnellement doué. Si vous avez déjà entendu cet extraordinaire pianiste, il est sûr et certain que vous irez le retrouver pour un programme habilement mitonné. Rien de gratuit, ni dans le choix des oeuvres, ni dans leur substance.”
- LIBERATION

“Au piano, Jay Gottlieb est lumineux; le mot n’est pas trop fort. Le brillant pianiste américain est parvenu à donner tout son sens architectural. Contrairement aux nombreuses interprétations qui commencent à encombrer les bacs des disquaires, celle-ci n’ennuie jamais… De la force, de la dévotion, du courage aussi, sans oublier une certaine sensibilité nue: Jay Gottlieb possède ces atouts-là, et bien d’autres encore… Voici la version de référence de l’oeuvre pianistique de Ives, loin devant les autres… Le pétillant et très savant Jay Gottlieb qu’on imagine dévorer son piano. Ce programme magnifique consacré à la musique pour piano solo ‘non préparé’ de John Cage: Jay Gottlieb aborde ces pièces avec une liberté absolue, une acuité brillante… Gottlieb souligne et exalte comme personne l’évolution stylistique de Cage durant cinquante ans. Un programme irréprochable et impressionnant par sa générosité.”
- REPERTOIRE

“Jay Gottlieb est l’un des pianistes les plus aventureux d’aujourd’hui. Sur ces pièces, souvent redoutables techniquement, le talentueux Jay Gottlieb s’en sort plus que bien… L’interprétation de Jay Gottlieb n’appelle, elle, aucune réserve… Le délié de son jeu, le souci de clarification des plans sonores… l’interprète explore ce piano unique avec un soin et une passion qu’il réussit à transmettre… Son CD ‘Continents’ cristallise à merveille sa virtuosité panoramique et polymorphe. Il donne à entendre de la bien belle musique, tout en affirmant les choix judicieux d’un bien beau musicien, ce CD procure une précieuse ivresse.”
- CLASSICA

“Jay Gottlieb donne une interprétation à la hauteur, éblouissante et raffinée. C’est l’occasion de se voir dispenser une effarante leçon technique ainsi qu’un cours d’esthétique. Jay Gottlieb est une personnalité rare. Sa personnalité est telle que, dès les premières notes, on a l’impression de redécouvrir ces musiques. Peut-être Jay Gottlieb a-t-il acquis cette dimension extramusicale propre aux grands: le sens de la mesure, là où la note entre en communication avec le silence. Un espace impalpable, dont le pianiste demeure le fidèle intercesseur, attentif et inspiré… Un jeu souverain, qui frise la perfection.”
- LES INROCKUPTIBLES

“Musicien touche-à-tout, le pianiste Jay Gottlieb embrasse la totalité de son répertoire de prédilection avec une sensibilité et un talent renouvelés, trouvant pour chacun l’éclairage idéal.”
- PIANISTE

“Jay Gottlieb, encyclopédiste du piano contemporain… l’esprit alerte et malicieux de Jay Gottlieb saisit tout le parti à tirer… le pianiste américain caresse le mystère… une page rêveuse qu’interprète subtilement Jay Gottlieb, avec une pédalisation qui aurait comblé le compositeur… Jay Gottlieb crée une sensation d’espace avec une douceur infinie.”
- PIANO MAGAZINE

“Le clavier de Jay Gottlieb est précis, transparent, équilibré. Tout sonne avec une rare évidence… Un tour de force d’une beauté irréelle… Un digitalisme électrisant: toutes les qualités du jeu de Jay Gottlieb.”
- LA LETTRE DU MUSICIEN

“Le pianiste Jay Gottlieb ne cesse d’étonner par la vitalité et la fraîcheur de son jeu… Une énergie et un sens des nuances accomplis.”
- ZURBAN

“L’extraordinaire Jay Gottlieb…magnifique de puissance et de subtilité, déployant un éventail de couleurs presque infini. Cela, à vrai dire, n’a surpris personne. Son récital a peut-être été le moment le plus mémorable du Festival Messiaen, non seulement parce qu’il a dominé les difficultés parfois redoutables de son programme mais parce qu’il y a fait preuve d’une imagination dont on n’a que de rares exemples aujourd’hui.”
- CONCERTO NET.COM

“Jay Gottlieb jette sur ces partitions un regard de pianiste curieux et inventif, une lecture d’artiste qui met véritablement en valeur la souplesse de l’écriture.”
- VIRGIN MEGAPRESSE

“Le remarquable pianiste, Jay Gottlieb, véritable pile ambulante qui joue merveilleusement.”
- 7 A PARIS

“…magnifiquement servi par Jay Gottlieb.”
- CADENCES

“Jay Gottlieb, un prodigieux pianiste.”
- LE POINT

“Jay Gottlieb, nettement plus original dans son programme… La classe… Un disque trié sur un volet sévère.”
- L’EXPRESS

“Au clavier, Jay Gottlieb est tout de suite lui-même. Et un pianiste aux phénoménales possibilités. Il dominait souverainement le tumulte sonore qu’il créait et avivait de ses doigts. Jay Gottlieb en donna des versions absolument remarquables. Un pianiste extraordinaire, costaud… Des interventions taillées dans le diamant. Un interprète idéal.”
- DERNIERES NOUVELLES D’ALSACE

“Jay Gottlieb est un immense pianiste. Fascinant. Un ‘phénomène’. Des moyens techniques phénoménaux, un tempérament exceptionnel et une intelligence musicale hors de pair. Son interprétation fut tout simplement fabuleuse. Tout son art est basé sur la qualité du toucher et sur une savante gradation de l’intensité sonore. Du très grand art. Ce concert constituait un événement musical de tout premier ordre. Un sommet.”
- LA DEPECHE DU MIDI

“Un interprète admirable: le pianiste Jay Gottlieb à la rare clarté et précision de toucher… Technicien hors pair, fin et énergique à la fois, il déploie au piano une délicieuse palette sonore. On prêtait beaucoup à Jay Gottlieb un talent particulier pour la musique contemporain. C’eut été mal le connaître que de l’étiqueter ainsi. Quelque soit le style ou l’époque qu’il aborde, Jay Gottlieb sait se plier aux canons d’interprétation, sans omettre d’y apporter sa personnalité. Et celle-ci est immense… Une sensibilité affermie évitant l’écueil de l’alanguissement. Une vie intérieure intense qui le brûle mais qu’il sait faire partager à ses auditeurs. Merveilleux et surprenant, ce talent phénoménal qu’est celui de Jay Gottlieb, cela est apparu si intensément que le grand pianiste a envoûté le public de mélomanes, heureusement nombreux, qui répondit chaleureusement.”
- NICE-MATIN

“Dès les premières notes, on remarque le toucher extrêmement précis de Jay Gottlieb…La plus étonnante puissance sait laisser place à une grande suavité…entièrement au service de la partition, original mais respectueux. Inoubliable.”
- LA MARSEILLAISE, FRANCE

“Jay Gottlieb est l’un des pianistes les plus aventureux d’aujourd’hui. A musique d’exception, interprète d’exception. Rompu aux difficultés les plus extrêmes, Jay Gottlieb possède l’aisance et la profondeur d’un compositeur: il accomplit ici un véritable travail de créateur…avec netteté, dans la clarté aveuglante du diamant, à la fois pensée et action. L’interprétation de Jay Gottlieb n’appelle, elle, aucune réserve…Le délié de son jeu, le souci de clarification des plans sonores…l’interprète explore ce piano unique avec un soin et une passion qu’il réussit à transmettre…Son CD ‘Continents’ cristallise à merveille sa virtuosité panoramique et polymorphe. Il donne à entendre de la bien belle musique, tout en affirmant les choix judicieux d’un bien beau musicien, ce CD procure une précieuse ivresse.”
- CLASSICA

Presses étrangères :

“Une soirée de festin musicale… Un programme fascinant. Un brillant talent allié à un esprit aventureux. Plaisir évident qu’il prend à jouer et vrai approfondissement de la musique. Une grande virtuosité, magnifiquement colorée, une technique hors du commun, les qualités qu’il convient d’admirer chez lui ne manque pas. ”
- NEW YORK TIMES

“Jay Gottlieb a donné une prestation d’un bel esprit et d’une puissance exceptionnels. La soirée était électrique: une ovation à tout casser.”
- THE VILLAGE VOICE, NEW YORK

“Jay Gottlieb est un virtuose qui vaut la peine d’écouter.”
- THE NEW YORKER

“Le toucher et l’élan de Jay Gottlieb se font remarquer. Il est plutôt rare que l’on entend jouée la musique actuelle d’une manière qui ferait honneur à celle du passé.”
- OPUS, USA

” Régal absolu : l’inimitable Jay Gottlieb nous a présenté un magnifique programme… Son Ives s’est vu donner une interprétation tant généreuse que romantique, nourrie d’une sonorité sensuelle… Le Scelsi a été joué avec grande couleur et conviction… Joué toute en puissance, le Wolpe a fourni aux oreilles un coup revigorant d’adrénaline…Gottlieb s’est montré éminemment à la hauteur des extrêmes du toucher que requiert les oeuvres de Messiaen… La suite de ‘Quatre Pièces Pianissimo’, regroupant quatre compositeurs différents, était un franc coup de maître du point de vue de la programmation… Le Adams était un moment magique. Son interprétation était effervescente et remarquable. Je ne me souviens pas qu’un programme de récital ait comporté tant de musiques que j’aie vraiment aimé écouter. Dans le choix d’un répertoire, on imagine mal goût plus sûr que celui de Gottlieb.”
- SEQUENZA 21.COM

“L’interprétation de Gottlieb de la Sonate ‘Concord’ de Ives est époustouflante, impressionnante. C’est une des plus belles versions du chef d’oeuvre de Ives. Je la recommande de
tout coeur.”
- MUSICWEB INTERNATIONAL.COM

“Un pianiste intense offre 9 pièces nouvelles: l’émouvant concert de Jay Gottlieb au Yerba Buena Center for the Arts. Gottlieb, un américain brillant et engagé dans la musique contemporaine, a offert un parcours virtuose à travers une gamme d’écriture récente pour piano seul. Le goût omnivore de Gottlieb n’est rivalisé que par son ample technique. D’une pièce à l’autre, il a déployé une grande force rythmique et une ferveur rhétorique afin de faire déceler les secrets de la musique. Il a une sonorité robuste et ronde, et les dimensions de son attaque sont d’une précision éblouissante. Magnifique.”
- SAN FRANCISCO CHRONICLE

“Jay Gottlieb a entrepris ce programme colossal, avec ses immenses difficultés techniques, avec maîtrise. La soirée était captivante, dans la salle comble de l’Akademie der Künste, grâce à la sensibilité et conviction du pianiste.”
- DER TAGES SPIEGEL, BERLIN

“Jay Gottlieb est un pianiste très versatile. Dans nos salles de concerts on n’entend presque jamais un jeu pianistique aussi virtuose, aussi inspiré, aussi fascinant.”
- WESTDEUTSCHE ALLGEMEINE ZEITUNG

“Une découverte exceptionnelle à la fin du Berliner Musikfestival était le pianiste Jay Gottlieb. Cet artiste a joué avec l’aisance et l’assurance d’un spécialiste.”
- DARMSTADTER ECHO

“Jay Gottlieb est un musicien infiniment sympathique, enthousiaste, généreux à souhait et muni d’une technique pianistique aussi infaillible qu’irrésistible. Quelle fascinante palette sonore, quelle richesse de ferveur et d’intériorité, quelles audaces aussi! Un art du toucher et un tempérament simplement magnifiques. Jay Gottlieb nous a proposé des lectures fouillées, nuancées et fort différenciées dans les détails, passionnantes et bien musclées dans les grandes lignes…fermeté rythmique, science des proportions et sonorités expansivement colorées, un maximum d’enthousiasme, d’adresse et de conviction. Une révélation.”
- LUXEMBURGER WORT, LUXEMBOURG

“Jay Gottlieb se montre magistral… un climat trépidant qu’il porte progressivement à un ardent paroxysme. L’interprète américain sait en faire vivre en délicatesse les touches de couleurs claires, voire arachnéennes, des parties les plus linéaires. En revanche, il se révèle des plus sensuels dans les parties où les accords priment, peignant un paysage musical goûteux, qui visite tout de ce que les 88 touches du clavier peuvent offrir.”
- LA LIBERTE, FRIBOURG

“Extraordinaire. Une interprétation magistrale, envoûtante, incantatoire… des timbres de couleurs denses, riches, inoubliables… Splendide.”
- IL GIORNALE D’ITALIA

“Une interprétation digne de la haute cuisine… des arcs-en-ciel et des vitraux de cathédrales acquérant une saveur nouvelle et inoubliable. Une exécution soignée et appréciée.”
- STAMPASERA, TORINO

“Le pianiste Jay Gottlieb, interprète particulièrement inspiré.”
- CD CLASSICA, ITALIE

“La partie difficile du piano soliste a été jouée par Jay Gottlieb avec une technique plus que brillante.”
- L’UNITA, TORINO

“Jay Gottlieb était extrêmement précis et admirable dans ses interventions complexes en tant que soliste avec l’Orchestre della RAI.”
- GAZZETTA DEL POPOLO, TORINO

“Gottlieb possède un son chaleureux, intime, ainsi qu’un sens approprié de l’intimité. Un recital stimulant et magnifiquement joué.”
- GRAMOPHONE, GRANDE-BRETAGNE

Des articles spéciaux et des interviews exclusives avec Jay Gottlieb

“Jay Gottlieb, l’aventure au bout des doigts” – interview avec Jay Gottlieb, propos recueilli par Olivier Bernager, le 24/09/2001.

“L’insolite Jay Gottlieb” – un portrait de Jay Gottlieb par Alexandre de Almeida, le 16/01/2005.

“Musique et Interférences : Interview du pianiste américain Jay Gottlieb” – interview faite par «La Voix du Regard» (Avril 1991), propos recueillis par Guillaume Soulez, avec le concours d’Antonia Soulez, philosophe.

“Jay Gottlieb, Dans l’Univers Contemporain” – interview pour Piano Magazine (janvier-fevrier 2004).

“A Step Into This Century With Works Written for the Performer” – propos recueillis par Anthony Tommasini de “The New York Times” le 21/07/2004, traduit en français.

“Jay Gottlieb : La santé du pianiste” – interview/portrait de Jay Gottlieb, de Isabelle Françaix, avec des photos de Isabelle Françaix, dans “Ramifications – L’actualité classique de la vie musicale, à Bruxelles” 30/3/2009 à Bruxelles.

“A la découverte de la musique contemporaine avec Jay Gottlieb” – Le Monde, Marie-Aude Roux, 24/05/2008.

“Hommage à Elliott Carter à la Fondation des Etats-Unis, Paris” – interview, Anaclase.com, 28/11/2008.

Entretien sur George Antheil, Leo Ornstein, et Nicolas Obouhow pour www.falcinelli.org, 19/11/2011

top